Imprimer cette page

Précisions dans le contexte de grèves répétées dans le Centre pénitentiaire de Schrassig (CPL)
27-04-2018


La grève spontanée entre 13h00 et 14h20 hier a été suivie d’une autre grève spontanée dans une des cours de promenade du Centre pénitentiaire qui s’est terminée vers 19h30 hier soir. Seize détenus du bloc P2 avaient participé à ce mouvement de grève. 

Aujourd’hui à 08h00, une soixantaine de détenus a une nouvelle fois refusé de travailler dans la buanderie du CPL. Quatorze autres détenus ont pour leur part refusé de regagner leur cellule.

Les deux mouvements se sont déroulés dans le calme et se sont terminés sans aucun incident vers 09h15. 

Les différentes revendications des détenus peuvent se résumer comme suit : 

- critiques face à la longueur des peines d’emprisonnement, la hauteur des amendes et du montant des frais de justice qui selon leur appréciation, sont trop longues, trop sévères et trop élevés

- critiques en relation avec le retard de l’entrée en vigueur du projet de loi sur l’exécution des peines ; ils attendent beaucoup de la mise en place de la chambre de l’application des peines qui statuera en tant qu’instance d’appel des décisions du délégué du Procureur général d’Etat

- incompréhensions face aux délais à respecter pour pouvoir prétendre à certains aménagements de leur peine 

Suite aux différents mouvements de grève la direction de la prison a décidé de prendre des  mesures administratives à l’encontre des instigateurs. Certains détenus ont ainsi été transférés vers une autre unité du CPL. 

Compte tenu de ces mouvements de grève, et pour des raisons de sécurité, la direction du CPL a dû suspendre temporairement les visites aux détenus. 

Des mesures disciplinaires ont été prises à l’encontre des seize détenus qui avaient refusé de réintégrer le bloc P2 hier soir.

communiqué par le Parquet general